Création de startup : pourquoi y penser ?

La prise d'initiative et l'innovation font les principaux points forts des startups
La startup par nature n’est pas un statut juridique en soi, mais plutôt une organisation temporaire dont le seul but est de chercher un business model rentable et évolutif. Dans ce cadre-là, la startup permet d’innover et de prendre des risques qui peuvent être tolérés quand il s’agit de statut juridiques classiques tels que la SARL et la SARL AU. Une startup a aussi besoin de faire objet d’une levée de fonds notamment grâce à des incubateurs ou Business Angels (investisseurs providentiels). Une telle organisation est très adaptée aux personnes qui cherchent à réunir facilement une équipe avec de multiples compétences, de faire des tests sur le marché et aussi travailler sur l’innovation technologique.

Création de ma startup : comment ça se passe?

creation entreprise casablanca

Laissez-vous guider par notre assistant en répondant à quelques questions rapides (en moins de 10 minutes)

Nous-constituons-votre-dossier-et-gérons-toutes-vos-formalités

Nous générons vos papiers juridiques et gérons vos formalités administratives

Les-nouveaux-statuts-de-votre-entreprise-sont-enregistrés

Vous recevez le modèle J : le document officiel attestant de l’existence juridique de votre startup

Création de startup - Questions fréquentes

  • Quels sont éléments qui font la force de la startup ?

    L’organisation
    La souplesse structurelle d’une startup en fait son point fort. Compte tenu des changements constants sur le marché, la startup doit faire preuve de réactivité face aux demandes émergentes afin de ne pas voir son effort partir en vain.

    Le financement
    La startup est pratiquement l’état embryonnaire d’une future grande entreprise. Pour garantir la réussite de ce projet, il est important d’avoir les fonds nécessaires pour subvenir aux besoins de recherche et développement. Pour cette raison, les startuppers font appels à des personnes ou sociétés proposant divers types de financement afin de subvenir aux besoins quotidiens de leur startup ou développer leur activité.

    La rentabilité :
    Contrairement aux entreprises traditionnelles, une startup est par défaut déficitaire dû à son activité de nature innovatrice. En effet, ce déficit est une conséquence logique compte tenu de la prise de risque faite par les propriétaires de startups au profit d’une vision à longue terme. Dégager des bénéfices n’est jamais une priorité pour les propriétaires de startups et les investisseurs car ils savent que les recettes d’une start-up ne seront jamais supérieures aux pertes nécessaires à sa réussite. La vraie rentabilité d’une start-up réside dans son potentiel de croissance rapide dans le long terme.

    La croissance (encore) :
    Une startup à croissance rapide permet d’inspirer confiance aux investisseurs par rapport à la santé de la structure et au dynamisme de son équipe. Bien sûr, ces investisseurs ne font pas de cette croissance un sujet de court-terme mais plutôt de bénéfices dans le long-terme.

  • Quelles sont les options de financement pour les startups au Maroc ?

    L’autofinancement :
    Cette méthode de financement est adaptée pour les projets de startups au coût limité. En réalisant des bénéfices grâce à l’activité de votre startup, en utilisant vos fonds propres ou en ayant recours à votre épargne privée, vous avez la possibilité de lever des capitaux pour votre startup sans avoir recours à une aide financière extérieure. L’autre avantage de l’auto-financement est que le porteur de projet permet de garder sa liberté sans avoir recours à la dette.
    Cependant, en investissant votre argent propre, vous risquez toujours d’aller vers la faillite personnelle.

    La love money :
    Il est possible d’emprunter de l’argent sans avoir à payer de taux d’intérêt (en général) auprès des proches, qu’ils soient membres de la famille ou amis. Ce type de financement est généralement motivé par un but affectif (supporter ses proches pour réussir leur startup) et non lucratif (pas d’intérêts et pas de retour sur investissement attendus). Cependant, cette opération d’emprunt peut causer des tensions au sein de la famille surtout lorsque l’argent emprunté n’est pas retourné à terme ou que les autres membres se sentent défavorisés par l’implication financière d’un de leurs parents vis-à-vis d’un seul membre. Il est recommandé de rédiger un accord sur lequel sont stipulées les règles et les modalités de remboursement afin d’éviter ce genre de conflits.

    L’emprunt bancaire :
    L’emprunt bancaire est une bonne option pour personnes qui veulent lancer ou développer leur startup. Cependant, les institutions bancaires sont encore réticentes par rapport au financement des startups dû à leur vocation à l’échec dans la plupart des cas. Malgré cette méfiance, il est possible qu’une banque octroie une aide financière si l’entrepreneur prend son temps pour développer un plan marketing solide et un business plan fiable. Ces deux documents représentent les piliers de la crédibilité de votre projet, quelque soit le type de financement choisi.

    Le crowdfunding :
    Le crowdfunding est un concept qui colle très bien à l’esprit de l’innovation connu des startups. En utilisant une plateforme une ligne, il est possible de mener des collectes de fonds qui expire dans un certain délai. En cas de succès, le financement de la startup sera garanti. À noter que ce type de financement peut être assuré sous forme de don, de prêt ou d’une participation au capital de la future startup.

    Les Business Angels :
    Les Business Angels sont des investisseurs professionnels avec un bagage entrepreneurial très important en général. Ces personnes sont souvent des chefs d’entreprises, retraités ou cadres supérieurs passionnés par le domaine de l’entreprenariat. Considérés comme « sponsors » de la startup, ces investisseurs peuvent faire des levées de fonds allant au-delà des milliers de dirhams.

    En effet, le modèle de startups n’est pas encore 100 % crédible aux yeux des établissements de financement « classiques » tels que les banques, ce qui fait des Business Angels un choix plus adapté pour ce type de structures. Afin de procéder à l’acte de « sponsorisation », l’investisseur requiert généralement une association en actions dans la startup, ce qui limite le pouvoir et les marges de manœuvre du fondateur.

    Les sociétés de capital-risque :
    Pour une Startup, les fonds capital-risque peuvent entre une solution de financement assez intéressante. Ce type de capital investissement consiste à injecter des fonds dans la startup en contrepartie d’actions, généralement minoritaires. Très adapté aux startups dont les besoins de financement sont importants, les sociétés de capital-risque peuvent s’avérer assez utiles.

    Toutefois, les sociétés de capital-risque s’engagent la plupart des fois sur des startups qui commencent déjà à s’établir sur le marché au lieu de startups qui sont encore en phase de démarrage

Pourquoi choisir Fidutraco pour votre entreprise?

Les avantages de nos offres font passer la satisfaction de notre chère clientèle au niveau supérieur
tcheck

Simple et rapide

Créez vos documents et effectuez vos formalités en moins de 10 minutes.

tcheck

Des prix imbattables

Faites des économies par rapport à vos frais de création d’entreprise.

tcheck

Un service de qualité

Nos services sont assurés par des avocats spécialisés et revus par un comité d’experts.

tcheck

Une offre personnalisée

Bénéficiez de l’offre en ligne qui correspond à vos besoins de création de société basée sur vos choix.

Besoin de complément d’information?

Nos spécialistes vous accompagnent et répondent à vos questions en appelant au 06 74 89 57 00 / 07 71 50 84 80