PME marocaines : Les petites entreprises se digitalisent enfin
PME marocaines : Les petites entreprises se digitalisent enfin

Nul ne peut nier l’impact de la crise sanitaire de la COVID-19 sur l’environnement professionnel et notamment sur les petites entreprises pendant les premiers mois où le télétravail était le seul moyen efficace pour continuer son activité sans risque de contamination. Nous pouvons dire que les PME ont « gouté » à une des facettes de la transformation numérique qui n’aurait peut-être pas eu lieu dans l’absence de telles circonstances exceptionnelles. « Au Maroc, je peux dire que pas moins de 30% des TPE ont profité de la crise pour se digitaliser davantage » confirme Abdellah El Fergui, président de la Confédération marocaine de TPE-PME.

Les PME croient plus que jamais au potentiel du digital

Utilisation digital par les pme
Les PME marocaines prennent le virage du digital

Le digital a sauvé non seulement des activités économiques, qui aurait été facilement rayées du paysage entrepreneurial, mais aussi des services sociaux comme l’éducation. En effet, l’enseignement à distance, malgré quelques lacunes qui se sont naturellement imposées puisque l’expérience est assez nouvelle pour toutes les parties prenantes, a pu assurer la continuité pédagogique. Les petites entreprises ont suivi la tendance puisque les habitudes des consommateurs marocains ont également changé et ont commencé de plus en plus à adopter les solutions digitales (pour passer des commandes par exemple) dû à l’importance de respecter la distanciation sociale. L’utilisation du digital a permis à ces PME de lancer des campagnes publicitaires ciblées et plus efficaces par rapport aux campagnes classiques, atteindre une nouvelle clientèle et rester en contact avec les différents partenaires (clientèle, fournisseurs et autres parties prenantes…).

Il est aussi important que cette adhésion à la transformation digitale ne soit pas passagère et qu’elle devient un vrai vecteur de changement et une tendance de fond non seulement pour les PME mais aussi pour les moyennes et grandes entreprises marocaines.

Une enquête menée en 2020 sur un échantillon de 670 répondants par la plateforme digitale de vente et d’achat Avito a pu donner une meilleure idée sur le vrai impact du digital sur les PME. Elle révèle que 60 % des entreprises marocaines sont conscientes de l’impact du digital sur l’évolution de leur activité dans le contexte de la pandémie et près de 46 % des petites entreprises intègrent déjà des sites marchands afin de digitaliser leur offre.

 

Parmi les chiffres importants de l’étude est le pourcentage de répondants qui affirment utiliser le digital dans la communication et la promotion : plus de 52 % des répondants affirment utiliser les canaux digitaux à cet effet, notamment les réseaux sociaux. Les PME sont très conscientes du potentiel des réseaux sociaux en matière de business, puisqu’elles consacrent 66 % de leurs investissements et efforts sur les réseaux sociaux contre 37 % pour les sites web. Pour mettre ces chiffres dans le contexte du marketing classique, l’utilisation de panneaux publicitaires par les petites entreprises n’est envisagée que par 15 % des répondants.

 

L’usage du digital vs la digitalisation des PME

Transformation digitale pme
Des pme encore lente

Cependant, la transformation digitale dans les processus de gestion en interne et de commercialisation ne concerne qu’un petit pourcentage des PME, soit 28 % des répondants. Ces petites entreprises affirment dans ce sondage que plusieurs obstacles sont derrière cette lente évolution :

40 % des entreprises affirment que le financement est le principal frein à leur transformation digitale : Elles déclarent que sans un fonds d’investissement (étatique ou privé) dans le digital pour les PME, cette transformation ne peut pas avoir lieu, surtout en période de pandémie.

27 % des répondants justifient leur non implication dans des projets de digitalisation d’entreprises par la complexité du changement des processus qui pourrait provoquer une perturbation de l’activité

25 % des PME expliquent que le manque de compétences techniques au sein de leur structure ne permet une transformation digitale fluide.

Pour récapituler, les entreprises marocaines en général, et les petites entreprises en particulier, adoptent de plus en plus le digital dans le cœur de leur activité, surtout en ce qui concerne l’aspect de la communication et de la publicité. Néanmoins, la transformation digitale des processus en interne des PME est encore lente et nécessite une vraie collaboration entre tous les acteurs du paysage entrepreneurial marocain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *